Voyage vers la mère - Dressage chien

MONDE ANIMALIER

L’homme de compagnie

Le « pet sitting » ou gardiennage d’animaux domestiques est en plein essor à Aix. Particuliers ou professionnels, les « dog sitters » bravent la crise.

 Voyage vers la mère - Dressage chien

Brice Thomas propose à Aix du gardiennage “haut de gamme” pour 20 euros par jour.

Le billet d’avion est booké, la chambre d’hôtel réservée. Les vacances approchent à grands pas et tout est fin prêt. Reste un dernier souci. Trouver un professionnel pour assurer les vacances de votre meilleur ami. Chien, chat, rongeur ou NAC. Peu importe l’animal, ce dernier ne pourra malheureusement pas vous accompagner en WE ou en vacances. Et il vous est impensable de le laisser en chenil le temps de votre absence. N’ayez crainte, les sociétés de gardiennage se multiplient en France et particulièrement dans notre département. Des centaines de « pet sitters » dans le 13 “Nous avons vu les demandes de gardiennage augmenter de plus de 150 % cette année. Mais nous effectuons une sélection car toutes les personnes ne sont pas aptes à fournir ce service dans de bonnes conditions . Près de la moitié des demandes d’inscription sont refusées, il s’agit d’être motivé, de posséder un espace extérieur pour les chiens etc” explique Charlotte Giraud du site internet « Animaute » qui met en relation des propriétaires d’animaux et des familles d’accueil, les « Pet sitters ». Ils sont plus de 220 dans les Bouches-du-Rhône et sont composés à Aix majoritairement d’étudiants et de retraités. “Depuis plus de deux ans je garde des chiens, cela me permet d’être au contact de ces animaux que j’adore sans en avoir les contraintes… en plus je suis payé pour cela” assure Nathalie. Payés entre 6 et 8 euros par jour, ils ont la possibilité de contacter le vétérinaire et le comportementaliste animalier s’ils rencontrent des difficultés. Un Disneyland pour chiens Dans un autre registre, Brice Thomas propose à Aix, du gardiennage “haut de gamme” à ses clients. Il faut compter 20 euros par jour pour laisser son chien entre les mains et les 6000m² de terrain de Brice. “Mais je propose des prestations de qualités, je passe du temps avec les animaux, chez moi ou à leur domicile si leur maître préfère. Je joue avec eux, je les toilette. En contact permanent avec des vétérinaires, j’offre un suivi médical si cela est nécessaire. J’ai été formé chez les meilleurs éducateurs canins nationaux et internationaux”. Dans un coin de la tête de Brice, se loge une idée qu’il entend développer dans les mois à venir. “Un Disneyland pour chiens, avec attractions et animations.” Mais en attendant de voir des chiens profiter des vacances de leur maître pour s’éclater dans son parc, Brice lance un appel aux investisseurs intéressés par le projet. À bon entendeur.

Par Julien Ginoux le 21/03/2012 à 10:12