Education Canine Aix en Provence

Conseil éducation canine, prévention troubles du comportement


Suite 1 : Troubles du comportement

Les points clés de la prévention
Troubles :
Modalités de la prévention :
Anxiété de séparation
Pour l'éleveur : laisser les chiots en contact avec des adultes afin de faciliter l'acquisition des autocontrôles sans éducation spécifique. Si la mère paraît débordée ou trop tolérante, faire intervenir d'autres chiens adultes.

Pour la famille : Ne pas tolérer les mordillements, éviter les jeux de tiraillements sur des objets et valorisation des phases de calme. Respecter les phases de sommeil du chiot.
Dyssocialisation primaire
Pour l'éleveur : Même stratégie que pour le syndrome HS-HA; ne pas intervenir quand les adultes corrigent les chiots.
Pour la famille : respecter les règles hiérarchiques alimentaires, faire manger le chiot après vous, hors du regard des membres de la famille, ne rien donner quand ils réclament et également une éducation complémentaire souhaitée.
Dépression de détachement précoce
Uniquement Pour l'éleveur : détecter les chiots qui ne sont pas maternées (quel qu'en soit la raison) et leur fournir un substitut maternel :
Une chienne ou à défaut un humain, afin de créer un lien d'attachement.
Les phéromones de synthèse sont alors un outil précieux.
Syndrome HS-HA
Uniquement Pour la famille : dès l'âge de 4 mois repousser le chiot quand vous ne souhaitez pas qu'il s'approche ; lui interdire de plus en plus systématiquement de venir dormir auprès de sa personne d'attachement. Ces rebuffades doivent être très sèches et explicites : vous êtes en colère en revanche vous pouvez l'appeler quand bon vous semble, mais les contacts cessent dès que vous le souhaitez.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. OK